IMPERATRICE NAM PHUONG

17/04/2020
IMPERATRICE NAM PHUONG

L’IMPERATRICE

NAM PHUONG

Sa Majesté Nam Phương, Impératrice d’Annam est née à Saigon (Cochinchine) le 4 décembre 1914, Sa Majesté Nam Phương est la fille de feu S. E. Nguyễn Hữu Hào, duc de Long Mỹ. En 1927, elle se rendit en France pour faire ses études, au Couvent des Oiseaux, à Paris. En 1932, elle revint au pays. C’était pendant une villégiature à Dalat que S. M. l’Empereur Bảo Đại la rencontra. Le 20 mars 1934, la future souveraine fit son entrée au Palais Impérial Kiến Trung. Le 24 mars 1934, l’Investiture solennelle de S. M. l’Impératrice eut lieu au Palais Dưỡng Tâm. Une Ordonnance Impériale décerna à S. M. l’Impératrice le titre de Nam Phương Hoàng Hậu. Le 4 janvier 1936, l’Impératrice mit au monde le Prince héritier Bảo Long. Le 1er avril 1937, elle mit au monde la Princesse Phương Mai, le 3 novembre 1938, la Princesse Phương Liên et le 5 février 1942, la Princesse Phương Dung. 

En mai-août 1939, S. M. l’Impératrice ainsi que les 3 premiers enfants impériaux ont accompagné S. M. l’Empereur dans son voyage en France. Au cours de ce voyage, elle s’est rendue à Rome où elle fut reçue en audience par Sa Sainteté le Pape. Chaque année, l’Empire d’Annam célèbre la fête Trường Hy, ou l’anniversaire de la naissance de S. M. l’Impératrice Nam Phương. De 1955 à 1958, S. M. l’Empereur Bảo Đại et S. M. l’Impératrice Nam Phương.vivent à Cannes; mais lassée elle se sépare de son mari pour vivre dans une propriété de 160 hectares à La Perche en Corrèze à Chabrignac. Son fils se bat en Algérie. C'est aussi à Chabrignac que se mariera sa fille avec M. Bernard Maurice Soulan en 1962. Elle mène une vie solitaire devenant de plus en plus sourde. Elle meurt d'une angine de poitrine à l'âge de quarante-neuf ans à Chabrignac. Sa tombe se trouve au cimetière de Chabrignac..

Source : Gouvernement général de l’Indochine, Service de l’Information, Souverains et notabilités d’Indochine. Notices par ordre alphabétique, Hanoi, IDEO (Imprimerie d’Extrême-Orient), 1943, p. III. Et source Wikipédia.